jeudi 16 janvier 2014

le portrait de janvier


Pili alvarez                      
professeur d’occitan, d’espagnol et de français

Mon parcours J’ai passé un BTS de commerce international et commencé ma vie professionnelle. C’est bien plus tard que j’ai voulu changer de domaine et me consacrer à l’enseignement.  Par hasard, j’ai rencontré une enseignante qui montait une école bilingue à Montpellier. Comme je parle couramment l’anglais, elle m’a proposé de rejoindre son équipe et je suis devenue institutrice en primaire dans une classe en immersion linguistique en anglais. Je me suis formée à mon nouveau métier tout en travaillant dans cette école. Ce fut une expérience formidable, j’y ai travaillé plusieurs années puis j’ai décidé de partir pour prendre le temps de finir le cursus universitaire que je suivais parallèlement. C’est ainsi que j’ai passé ma licence…d’espagnol ! Ma famille est originaire de Galice et de Tolède et j’ai gardé un lien fort avec ma langue et mon pays d’origine.

J’ai ensuite rejoint l’Education Nationale où j’ai assumé des remplacements annuels comme professeur d’espagnol dans des collèges de l’Hérault pendant une dizaine d’années. J’y serais peut être toujours si une amie ne m’avait proposé de l’accompagner aux cours d’occitan auxquels elle s’était inscrite. Ce fut une découverte et je me suis passionnée  pour cette langue si proche de mes racines. J’ai voulu aller plus loin et j’ai fait une formation de 9 mois en occitan. C’est à la fin de ce parcours que j’ai été recrutée il y a 4 ans par le collège pour devenir professeur d’espagnol et d’occitan.

Comment j’ai découvert Calandreta Je connaissais déjà Calandreta, les spécificités pédagogiques et linguistiques mais c’est lors de ma formation en occitan que j’ai fait des stages dans une école de Montpellier ainsi qu’au collège Leon Còrdas. Venir y travailler était une chance de pouvoir conjuguer espagnol et occitan, ces deux langues que j’aime.

Ma fonction J’enseigne l’espagnol, l’occitan, ainsi que, depuis deux ans maintenant le français. J’ai aussi enseigné le latin pendant une année mais je reste très attachée à l’enseignement de l’espagnol. Nous sommes trois professeurs à enseigner l’occitan au collège et j’aime passer d’une langue à l’autre.

Mes projets Je coordonne le projet Comenius « Sharing is learning » que nous menons dur deux années scolaires avec d’autres collèges européens. Nous avons déjà eu la chance de partir en Finlande à la rencontre de nos partenaires, puis, juste avant les vacances de Toussaint, d’accueillir une vingtaine de nos correspondants lors d’un séjour d’une semaine à la découverte de notre culture.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire